Africa-EU
Energy Partnership

Note de politique 2022/02 : « Wind Energy: Joining Forces for an African Lift-Off »

Facilitation des connaissances Un dialogue politique nourri

La note de politique du Partenariat Afrique-UE pour l’énergie (PAEE) intitulée « Wind Energy: Joining Forces for an African Lift-Off » examine les principaux domaines d’action qui pourraient permettre d’exploiter l’énorme potentiel éolien de l’Afrique.

Plusieurs pays africains ont développé leur parc éolien au cours de la dernière décennie. Les capacités installées se situaient à environ 6 500 MW en 2020 mais ne représentaient qu’une infime partie du potentiel africain. Selon un rapport de la Société financière internationale, à lui seul, le potentiel éolien terrestre permettrait de satisfaire 250 fois la demande d’électricité totale du continent.

Une étroite collaboration de l’Afrique et de l’Europe leur permettrait de tirer parti de leur partenariat actuel et d’exploiter la contribution de l’éolien à la réalisation de l’Agenda 2063 et de l’Agenda 2030. La note de politique du PAEE résume les données existantes sur la situation de l’éolien en Afrique et expose son potentiel. Elle conclut que pour créer un contexte favorable au développement de l’éolien, l’Afrique et l’Europe doivent mettre l’accent sur cinq tâches principales, parmi lesquelles, par exemple, des contrats d’achats d’électricité bancables, l’amélioration infrastructurelle du réseau et la poursuite du développement des capacités.

La note de politique du PAEE a bénéficié des examens entre pairs effectués par le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC), la Fondation RES4Africa et l’initiative renewAfrica.

Le PAEE repose sur son Groupe de pilotage: