Africa-EU
Energy Partnership

Rapport d’étape du PAEE

Le Partenariat Afrique-UE pour l’énergie a pris très tôt l’initiative de fixer des objectifs permettant de mesurer les progrès accomplis en matière d’accès à l’énergie, d’efficacité énergétique et de sécurité énergétique. Les travaux du Secrétariat du PAEE menés en concertation avec les parties prenantes ont débouché sur l’annonce des objectifs politiques 2020 du PAEE lors de la première Conférence de haut niveau du PAEE à Vienne (Autriche) en 2010.

Les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs politiques de 2020 ont fait l’objet d’un suivi dans une série de Rapports d’étape qui sont les principaux outils de suivi des réalisations et des défis relevés, conçus pour informer les décideurs et autres parties prenantes. Une première étude de base exhaustive, intitulée « Monitoring Progress under the AEEP » (suivre les progrès sous la houlette du PAEE), a été lancée lors du premier Forum des parties prenantes du Partenariat au Cap (Afrique du Sud) en 2012.

Par la suite, une série de Rapports d’étape mis à jour régulièrement ont été publiés à partir de l’Outil de suivi du PAEE. Cet outil est une base de données de projets d’électricité contenant plus de 3250 projets de production, ainsi que des informations détaillées sur les lignes de transmission, les liaisons transfrontalières et les marchés d’exportation. Les mises à jour du Rapport d’étape du PAEE sont disponibles ci-dessous.

La dernière mise à jour du Rapport d’étape 2017-2018 du PAEE montre que certains des objectifs politiques seront dépassés bien avant ou d’ici 2020, tandis que d’autres ne seront pas atteints. Dans certains secteurs, comme l’installation de centrales d’énergie solaire et hydroélectrique, les objectifs seront dépassés de manière spectaculaire. Dans d’autres, la lenteur de la mise en œuvre des projets, en particulier au cours de la dernière décennie, a retardé le développement.

Le Partenariat Afrique-UE pour l’énergie a pris très tôt l’initiative de fixer des objectifs permettant de mesurer les progrès accomplis en matière d’accès à l’énergie, d’efficacité énergétique et de sécurité énergétique. Les travaux du Secrétariat du PAEE menés en concertation avec les parties prenantes ont débouché sur l’annonce des objectifs politiques 2020 du PAEE lors de la première Conférence de haut niveau du PAEE à Vienne (Autriche) en 2010.

Les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs politiques de 2020 ont fait l’objet d’un suivi dans une série de Rapports d’étape qui sont les principaux outils de suivi des réalisations et des défis relevés, conçus pour informer les décideurs et autres parties prenantes. Une première étude de base exhaustive, intitulée « Monitoring Progress under the AEEP » (suivre les progrès sous la houlette du PAEE), a été lancée lors du premier Forum des parties prenantes du Partenariat au Cap (Afrique du Sud) en 2012.

Par la suite, une série de Rapports d’étape mis à jour régulièrement ont été publiés à partir de l’Outil de suivi du PAEE. Cet outil est une base de données de projets d’électricité contenant plus de 3250 projets de production, ainsi que des informations détaillées sur les lignes de transmission, les liaisons transfrontalières et les marchés d’exportation. Les mises à jour du Rapport d’étape du PAEE sont disponibles ci-dessous.

La dernière mise à jour du Rapport d’étape 2017-2018 du PAEE montre que certains des objectifs politiques seront dépassés bien avant ou d’ici 2020, tandis que d’autres ne seront pas atteints. Dans certains secteurs, comme l’installation de centrales d’énergie solaire et hydroélectrique, les objectifs seront dépassés de manière spectaculaire. Dans d’autres, la lenteur de la mise en œuvre des projets, en particulier au cours de la dernière décennie, a retardé le développement.

Les objectifs politiques du PAEE, qui ont représenté une véritable percée quand les chefs d’État et de gouvernement en sont convenus en 2010, ont vu leur teneur reprise dans la formulation de l’Objectif de développement durable 7. Le PAEE s’emploie à aider à la réalisation de l’ODD7 en Afrique en appuyant la mise en commun des politiques, actions et connaissances de l’Afrique et de l’Europe. Il continue de la sorte à poursuivre les objectifs politiques originaux du PAEE, et davantage, en s’inscrivant dans le nouveau cadre internationalement approuvé des ODD.

Partager:

Le PAEE repose sur son Groupe de pilotage: