Africa-EU
Energy Partnership

Le PAEE s’associe à Power Futures Lab pour renforcer la capacité de régulation de l’énergie de l’Afrique

PFL Training
Facilitation des connaissances

Le Partenariat Afrique-UE pour l’énergie (PAEE) aide Power Futures Lab (PFL), un centre d’excellence de pointe installé à l’université du Cap, à organiser une formation virtuelle sur la régulation de l’énergie. Destinée aux professionnels africains du secteur de l’énergie et des services publics, elle a pour but de les doter des compétences spécialisées requises pour pouvoir concevoir des régimes réglementaires efficaces pour les services énergétiques modernes.

La transition vers un modèle énergétique durable en Afrique – qui englobe la réforme de services publics verticaux et la présence croissante de ressources énergétiques décentralisées à bas coût – nécessite l’adoption de nouvelles approches en matière de politique, de réglementation, de technologie et d’innovation. En renforçant les capacités de régulation de l’énergie, la formation vise également à contribuer au développement d’une École africaine de la régulation.

Les trois formations de PFL porteront sur les thèmes suivants : Réforme et réglementation du secteur de l’électricité ; Financement, contrats et atténuation des risques pour les investissements privés dans l’électricité ; et Modélisation financière pour la fixation des tarifs des services publics, qui lancera le cycle de formation le 23 août 2021. Sachant que les services publics sont souvent dans l’incapacité de financer les améliorations techniques car leurs tarifs ne tiennent pas compte des coûts, la formation sur la modélisation financière aidera les professionnels africains à créer un modèle capable d’effectuer des analyses de sensibilité et d’offrir différentes options tarifaires.

Pour en savoir plus sur la formation, voir : uct.ac.za

Le PAEE repose sur son Groupe de pilotage: